Lors de leur quatrième rencontre, les partenaires ont travaillé à l’élaboration d’une formation en ligne sur l’égalité de genre à destination des formateurs/formatrices

Lors de leur quatrième rencontre, les partenaires ont travaillé à l’élaboration d’une formation en ligne sur l’égalité de genre à destination des formateurs/formatrices

Pour leur quatrième rencontre, les partenaires du consortium de Women Can Build se sont réunis dans la ville portugaise de Lisbonne afin de discuter du contenu de la formation en ligne (MOOC, Massive Open Online Course) sur l’égalité de genre à destination de tous les formateurs/formatrices du secteur de la construction.

Les 23 et 24 mai, le siège du CENFIC a accueilli les huit partenaires européens de ce projet pour travailler sur les objectifs de dissémination et la façon de contribuer à une meilleure visibilité des femmes dans le secteur de la construction. En réponse à cette nécessité de sensibilisation, il a été décidé d’interviewer les futurs professionnelles et travailleuses afin de connaître leur perception des opportunités d’emploi et des obstacles qui entravent leur intégration.

Le consortium a également défini les thèmes à aborder lors de la semaine d’initiation aux métiers du bâtiment destinée aux femmes, qui vise à leur fournir des informations et des connaissances sur la multiplicité des activités professionnelles offertes par le secteur de la construction, afin qu’elles puissent expérimenter et découvrir de nouvelles opportunités pour leur futur emploi.

En ce qui concerne les centres de formation, les opinions des formateurs/formatrices seront analysées afin d’identifier leurs besoins et leurs attentes en matière de genre. L’objectif est d’en apprendre davantage sur les handicaps et les attributs qui doivent être mis en évidence pour rendre le secteur de la construction plus attractif pour les femmes.

Accès à la formation des formateurs/formatrices pour le « développement des compétences en matière d’égalité des genres »

Enfin, l’inclusion des ouvrières a été abordée du point de vue des entreprises et des employeurs, comme un levier à l’augmentation du nombre de femmes dans le travail. À cette fin, le consortium travaille à l’élaboration d’un plan d’insertion pour améliorer la réceptivité des employeurs. Parmi les stratégies à mettre en œuvre, il convient de souligner la rédaction d’une brochure sur les avantages de la présence de ces professionnelles dans ce secteur.

Article précédent
Ces femmes qui choisissent les métiers du bâtiment et des travaux publics
Article suivant
Women Women Can Build clôture le projet SomexNet, pour la mobilité des travailleurs et des étudiants européens

Entradas relacionadas

Aucun résultat.

Menu