Un groupe de 10 femmes suit le cours pilote ‘Les femmes dans l’industrie de la construction », Parlons-en !’

Un groupe de 10 femmes suit le cours pilote ‘Les femmes dans l’industrie de la construction », Parlons-en !’

Du 27 au 31 janvier, le Centre d’EFP de Lille Métropole a accueilli un groupe de 10 jeunes filles pendant une semaine dédiée, « Les femmes dans le secteur de la construction, parlons-en », organisée dans le cadre du projet européen « Les femmes peuvent construire ».

Les objectifs de ce projet sont de lever les obstacles aux barrières culturelles, d’abolir les stéréotypes de genre existants dans le secteur de la construction, d’initier et de faire découvrir au public féminin la multiplicité des métiers offerts par l’industrie du bâtiment et du génie civil.

Au cours de cette semaine, encadrée par l’équipe du centre de formation professionnelle, ces jeunes filles ont eu l’occasion de réaliser des travaux dans des ateliers de plâtre, de peinture, de mosaïque et de menuiserie. Tant les formateurs que les participants ont joué le jeu, se portant volontaires pour acquérir de nouvelles compétences, grâce à cette expérience professionnelle unique. 9 de ces volontaires étaient issues de l’EPIDE (Institution pour l’insertion dans l’emploi) dont la mission première est de permettre aux jeunes les plus éloignés de l’emploi de participer à une dynamique positive d’insertion et de les amener à construire leur place, de manière durable, dans le monde professionnel et dans la société, afin qu’ils deviennent acteurs de leur propre avenir.

A la fin de cette semaine, à la question « Seriez-vous prêt à le refaire », tous ont répondu oui.

Métiers et programme

Les métiers qu’ils connaissaient étaient : Carreleur, Bétonneur, Couvreur, Maçon, Entretien de bâtiments communautaires, Charpentier fabricant, Charpentier installateur, Monteur d’installations sanitaires, Monteur d’installations thermiques, Monteur d’installations thermiques et acoustiques, Peintre, Plâtrier, Coucheur de sol, Titre professionnel de chef d’équipe de chantier.

Le programme qu’ils ont suivi était le suivant :

Lundi – Atelier de plâtrier :
Agile, rapide, précis, minutieux et résistant, tel est le portrait du plâtrier. Il prépare des surfaces parfaitement lisses et polies pour les peintres ou les charpentiers. Seul ou en équipe, sur des chantiers de construction neuve ou de rénovation, le plâtrier peut aussi être maçon ou peintre dans le secteur. Les spécialisations de plâtrier stucateur ou de staffeur ornemaniste offrent de bonnes opportunités.

Mardi – Carreleur, atelier de mosaïque – Atelier de mosaïque :
En tant qu’ouvrier du bâtiment, le carreleur-mosaïste intervient après le maçon et le plâtrier pour habiller les murs et les sols. Ses qualités sont la précision et la patience pour la coupe et la pose des carreaux, le goût qu’il aura pour choisir les matériaux et arranger les couleurs. Il est l’artiste des sols et des murs. Créatif, il sait adapter le mode de vie et les goûts de ses clients.

Mardi – mercredi – Atelier de peinture :
Il/elle travaille pour une entreprise de développement et de finition de bâtiments. En plus de la pose de revêtements spécifiques (notamment de la peinture), il réalise des finitions décoratives : imitations de marbre ou de bois, trompe-l’œil, application de dorures, etc. Il sait choisir les matériaux et les peintures à utiliser. Sa formation esthétique lui permet de conseiller les clients sur le choix des produits et accessoires, l’harmonie des couleurs et l’aménagement décoratif des locaux. Sur un chantier, il est au-tonomique et responsable de son travail.

Jeudi – Atelier de menuiserie :
Travailler le bois, lui donner une seconde vie, c’est son métier. Le menuisier passe l’essentiel de son temps dans son atelier. Armoires, sols, escaliers, portes, fenêtres, volets : toutes les menuiseries doivent être conçues, dessinées, coupées, montées, posées, vernies ou teintées. Avec le souci de respecter les structures et l’étanchéité. Ce professionnel doit être habile et maîtriser les bases de la géométrie. Si le bois reste son matériau de prédilection, il utilise désormais l’aluminium, le PVC, les panneaux agglomérés ou stratifiés, etc.

Jeudi – Echanges, débat sur la place des femmes dans l’industrie du bâtiment et du génie civil.

Vendredi – Visite de l’entreprise STELLA LOISIRS BABY-FOOT.

 

Galerie de photos du cours pilote.
Article précédent
Liège : réunion du consortium Women Can Build qui cherche à accroître l’intérêt des femmes pour les métiers de la construction
Article suivant
Les femmes dans le secteur de la construction, parlons-en !

Entradas relacionadas

Menu