Liège : réunion du consortium Women Can Build qui cherche à accroître l’intérêt des femmes pour les métiers de la construction

Liège : réunion du consortium Women Can Build qui cherche à accroître l’intérêt des femmes pour les métiers de la construction

Les partenaires de ce projet se sont réunis pour la cinquième fois en Belgique, pour évoquer les prochaines étapes de ce projet qui vise à une meilleure inclusion des femmes dans le secteur du bâtiment.

Le centre IFAPME Liège-Huy-Verviers a accueilli la 5ème rencontre du consortium les 18 et 19 novembre, dont l’objectif était d’élaborer le programme de la semaine d’initiation aux métiers du bâtiment destinée aux femmes.

Cette approche, conçue comme une expérience de la réalité des métiers du secteur, a pour but de faire découvrir aux femmes toutes les possibilités offertes par les nouvelles professions du bâtiment et des travaux publics : la digitalisation, l’ouverture à l’international et le développement durable.

Parmi les sujets abordés, le consortium s’est attaché à définir les données qui seront analysées lors de la phase test du MOOC destinés aux formateurs/formatrices sur l’égalité des genres, déjà disponible en anglais et bientôt traduit dans toutes les langues des partenaires, de façon à y apporter toutes les améliorations nécessaires et attendues pour mieux répondre à leurs besoins dans ce domaine.

En parlant d’égalité…

Comme exemples de bonnes pratiques, des témoignages de femmes travaillant dans ce secteur (apprenties, professionnels et formateurs/formatrices) collectés dans les différents pays du partenariat ont été projetés. Ces témoignages, récits d’expériences personnelles, répondent à l’initiative européenne de s’engager à identifier les barrières et obstacles auxquels les femmes se trouvent confrontés lorsqu’elles travaillent dans ce secteur, que ce soit au centre de formation ou sur les chantiers.

Les étapes vers une meilleure intégration

Les partenaires ont également défini les étapes suivantes du projet dont, entre autres, une meilleure sensibilisation aux genres dans les centres de formation. A cette fin, le consortium va élaborer une chartre qui inclura des recommandations et des propositions pour redessiner l’offre de formation à destination des femmes, améliorer les méthodes pédagogiques actuelles pour faciliter leur intégration dans ce secteur. De même, un plan d’action à destination des entreprises sera développé pour améliorer l’intégration des femmes sur le marché du travail.

 

Menu